Cinémondes
| Cinémondes | Programme | Presse & Pros | Palmarès | Infos pratiques | En images |
| Films | Évènements |
| Carte Blanche | Rétrospective | Focus Docs | Sélection Officielle | Cinémondes Classics | Jeune Public |
Focus Docs

Focus Docs

POLARIS

Un film d'Ainara Vera

| 2022 | Groenland, France, Espagne | Documentaire | 1h18 | AVANT PREMIÈRE

☰ PROJECTION SUIVIE D’UNE DISCUSSION AVEC LA RÉALISATRICE ET LA PRODUCTRICE CLARA VUILERMOZ, ANIMÉE PAR JULIE GAYET

Capitaine de bateaux dans l'Arctique, Hayat navigue loin des Hommes et de son passé. Quand sa sœur cadette Leila met au monde une petite fille, leurs vies s'en trouvent bouleversées. Guidées par l'étoile polaire, elles tentent de surmonter le lourd destin familial qui les lie.

________________________
À PROPOS DE POLARIS

“Polaris fait d'emblée un pari de cinéma. Du brouillard d'une tempête du grand nord émerge une apparition que nous prenons d'abord pour un mirage : la petite silhouette surgie du néant se rapproche de nous, avançant à grand peine contre les éléments déchaînés. Ce premier plan annonce le mouvement du film, embrassant la trajectoire de son personnage principal, Hayat. Polaris nous embarque avec elle dans un voyage glaciaire, accompagné par un remarquable travail du son, et dont la beauté austère entre en résonance avec sa lutte intérieure.

Femme capitaine, marin qui navigue aux confins du monde, Hayat est magnifique. Espérant se construire une vie en dépit d'une histoire familiale maudite, elle a choisi de partir. La réalisatrice met en scène l'attachement avec celle qui est restée, sa sœur Leila, tendant leur lien par delà les océans. Tandis que l'une navigue, répétant sans cesse le mouvement d'un départ vers le large, l'autre met au monde un enfant. Chacune à sa manière conjure une prédiction d'abandon.

En parcourant des territoires qui deviennent l'ailleurs l'un de l'autre, le film travaille la géographie et notre place dans le monde, celle qui nous est assignée et celle que l'on se choisit. Sur un mode burlesque, lorsqu'Hayat disparaît dans le moteur d'un bateau qu'elle répare, épique lorsqu'elle est sur le pont, barrant entre les blocs de glace, enveloppée dans un silence abyssal.

Avec elle, la réalisatrice Ainara Vera parvient à incarner une forme d'héroïsme qui convoque notre imaginaire. Et ce geste de cinéma fait écho à une question autrement humaine : arriver à vivre heureux en dépit du sentiment d'être l'enfant de personne.” -Maria Reggiani & Maria Reggiani / Cinéastes de l’ACID

☰ UNE SOIRÉE SPÉCIALE ORGANISÉE EN PARTENARIAT AVEC L’ARP

prix & sélections

ACID, Festival de Cannes 2022 / Festival Zone Portuaire, Saint Nazaire / États Généraux du film documentaire, Lussas «  Film d’Ouverture » / Festival de cinéma de Douarnenez / Films Femmes Méditerranée, Hyères /...

Cinéma Cinos, Berck/Mer
lun 10 oct 2022
21:15