Stlouis'Docs
| à propos | le programme | les infos pratiques | les ateliers |
| FILMS |
| Rétrospective | Focus Cinéaste | Sélection Officielle | Sénégal en Docs | Séances Spéciales |
Sélection Officielle

Sélection Officielle

COCONUT HEAD GENERATION

Un film d'Alain Kassanda

2023 | Nigéria, France | Documentaire | 1h29 | VOSTFR

Tous les jeudis un groupe d'étudiants de l'université d'Ibadan, la plus ancienne du Nigeria, organise un ciné-club, transformant un petit amphithéâtre en une agora politique où s'affine le regard et s'élabore une parole critique.
"Coconut Head Generation", expression méprisante pour désigner une jeunesse bornée et sans cervelle, prend un tout autre sens lorsque les étudiants retournent ce stigmate pour revendiquer leur liberté de pensée.

GRAND PRIX DU JURY OFFICIEL - Meilleur Long Métrage
Doté par TV5 MONDE

| Les membres du Jury Officiel :
Rama THIAW - présidente, Mamby MAWINE, Nora PHILIPPE, Ana Alice DE MORAIS et Amath NIANE.

"Comment raconter la jeunesse contemporaine africaine ? Comment raconter les enjeux de nos sociétés modernes ? Société où jadis nos grands-parents et parents combattaient les colons et la police de l’oppresseur, aujourd’hui sont devenus nos dirigeants. Mais aujourd’hui, c’est nous leur jeunesse, leurs propres enfants qu’ils combattent à l’aide de police et d’armées. Comment en sommes-nous arrivés là ? A travers le portrait des membres d’un ciné-club de l’université de Ibadan, la plus veille université du Nigéria, le réalisateur congolais Alain Kassanda, nous donne à ressentir l’ébullition, les questionnements, les espoirs, les rêves de cette jeunesse. Mais il nous faire vivre au plus avec ces jeunes citoyens qui sont politiques au premier sens du terme, des hommes de la cité qui œuvre pour l’élévation de la cité. Il le fait subtilement à travers les extraits des films qu’ils regardent durant les ciné-club, à travers les discussions et débats réfléchis et passionnés qu’ils ont après, mais aussi il nous les montre en train de vivre, de créer et de manifester toujours dans la dignité.La dignité c’est bien de cela dont il s’agit. Jamais misérabiliste, malgré la dureté et précarité économique, le réalisateur nous montre des êtres dignes, intelligents, remplis de pertinence face aux enjeux de notre société que ce soit l’écologie, la mal gouvernance, la faillite des démocraties dites modernes, la place des femmes, la question du genre, de l’art, de la transmission de notre art et savoir, la restitution de nos œuvres et cultures… Autant de sujets traités sans jamais être dogmatique ou monolithique, mais plutôt du côté de la complexité et de la nuance. Avec la prouesse de na pas être un film à message, où a parole uniquement, car le cinéma est partout dans ce film, dans ces cadres, lumières, photos, archives visuelles et sonores. Un grand film qui nous restitue une énergie, une dignité, une beauté, la nôtre."

PRIX DE LA CRITIQUE CINEMATOGRAPHIQUE

| Les membres du Jury de la Critique :
Khardiata NIANG SY, Oumy Régina SAMBOU et Mamadou Oumar KAMARA.

"La place de la culture et de la création dans la compréhension de leur milieu. La sublimation des arts (cinéma - arts plastiques - photographie) au profit du développement intellectuel et social économique. Pour le discours engagé de la jeunesse particulièrement celle féminine. Pour son discours qui prône en même temps l’unité et appelle au respect de la diversité. « Coconut head generation » est une expression stigmatisante que les jeunes se sont réappropriés avec comme objectif ultime de sortir de la médiocrité ambiante, d’être une force de proposition afin de créer un environnement où le développement sera au rendez-vous."

?share=copy
prix et sélections

Cinémas d'Afrique, Lausanne (Suisse), 2024 | IDFA, Amsterdam (Pays-Bas), 2023 | Cinéma du Réel, Paris (France) - Grand Prix & Mention spéciale du jury, 2023 | RIDM, Montréal (Canada), 2023 | Traces de Vie, Clermont-Ferrand (France), 2023 | Escales Documentaires, La Rochelle (France), 2023

Place Baya Ndar, Saint-Louis
mer 1 mai 2024
19:30